Commentaires récents

Articles récents

EM Lyon

EM Lyon : Programme Grande Ecole

29 décembre 2020 1 Comment

Envie de vous réorienter en école de commerce ? Vous devriez jeter un coup d’œil aux admissions sur titre à l’EM Lyon. Excellente lecture !

Salut et merci d’avoir accepté l’interview ! Quel est ton parcours ?

Après mon baccalauréat scientifique, j’ai intégré une double maîtrise de droit franco-étranger. Cette formation s’est achevée par un stage en cabinet d’avocats avant d’intégrer l’EM Lyon.

La candidature au Programme Grande Ecole de l’EMLyon

As-tu des conseils pour réussir le TAGE-MAGE ?

Il n’y a pas de secret : il faut s’entraîner. Il ne faut pas non plus avoir peur des parties quantitatives. J’ai passé l’examen après 4 années de droit avec un score à quatre cent vingt-sept (43/60, 43/60 et 42/60), il est donc possible de réussir même avec des lacunes dans les matières quantitatives. Ce ne sont d’ailleurs pas vraiment des mathématiques mais plutôt de la logique, ce qui requiert plus de la pratique qu’un apprentissage théorique.

Je conseille de commencer vos révisions par un test blanc. Cela vous permettra d’évaluer vos acquis et de cerner vos lacunes : établir le « plan de bataille » de vos révisions futures. Faites-le dans les conditions d’examen. Il peut être utile d’apprendre par cœur certains concepts, comme les tables de multiplication de onze à vingt ou la correspondance entre les lettres de l’alphabet et leur rang (A pour un, E pour cinq, J pour dix …) Cela m’a beaucoup aidé. Mais ne tombez pas dans l’écueil de tout apprendre par coeur, vous perdriez du temps.

Entraînez-vous régulièrement. C’est une course de fond, il faut tenir sur la durée. Commencez à réviser le plus tôt possible, sans non plus vous y prendre trop en avance. Réviser pendant une année entière n’a pas de sens. Débuter les révisions en septembre ou octobre me paraît raisonnable. Cela vous permettra d’ailleurs de le passer une première fois en décembre par exemple, ce qui vous laisse une deuxième chance un peu plus tard dans l’année si vous n’avez pas un bon score. Il faut adapter ce calendrier à celui des dates d’échéance des écoles.

Faut-il une lettre de recommandation ?

Les lettres de recommandation sont facultatives. Je vous conseille toutefois d’en fournir. Les admis sur titre sont censés avoir une certaine expérience avant d’intégrer l’école, qu’elle soit associative ou professionnelle.

Selon moi, l’idéal est d’avoir une lettre de recommandation académique d’une part, et une lettre de recommandation d’une personne issue du milieu professionnel ou associatif d’autre part. Il faut que l’expérience soit importante dans votre parcours, que ce soit en termes de durée ou de missions. Une lettre de recommandation d’un professionnel que vous avez vu 2 semaines n’est pas forcément pertinente …

Comment s’est déroulé l’entretien ?

Technique vs. Personnalité

C’est un entretien de personnalité et de motivation. Si vous présentez un projet dans la finance, vous n’aurez pas de questions techniques financières. Vos compétences et votre capacité à travailler seront jugées à l’aune de votre dossier : notes, TAGE-MAGE, test d’anglais et parcours. Votre motivation et votre capacité à faire votre chemin au sein de l’école seront évalués à la lumière de votre projet, sa cohérence et de sa possible incarnation au sein de l’école.

Le jury à l’EM Lyon est réputé bienveillant mais exigeant, il cherche à comprendre votre personnalité, vos valeurs et votre projet à l’EM Lyon. Il est important de montrer avec conviction votre motivation pour l’école. Vous devez être en mesure d’expliquer pourquoi le PGE de l’EM Lyon, avec les opportunités et les singularités qui font la force du parcours, est l’école idéale pour réaliser votre projet.

Cartes et thèmes

Il faut d’abord se présenter. C’est classique, il faut l’avoir préparé en avance. Vous tirez ensuite 4 cartes, chacune appartenant à un thème différent : expérience, personnalité, créativité, projet. Les sujets peuvent être classiques, comme un entrepreneur qui vous inspire, ou carrément plus originaux, comme organiser une demande en mariage originale pour votre patron… c’était sympa ! (Rires) L’entretien dure normalement entre vingt et vingt-cinq minutes, même si j’ai l’impression que le mien a duré quarante minutes.

Avec le recul …

Ce n’était pas évident. J’avais bien travaillé l’entretien en amont et ils n’ont donc pas hésité à creuser chacune de mes réponses afin de vérifier que mon projet restait solide après présentation. Ils m’ont aussi demandé si je réalisais bien ce qu’être à l’EM Lyon signifiait.

Je trouve qu’ils ont eu raison de poser cette question car, effectivement, c’est très différent de la faculté. Une fois votre filière choisie à la faculté, la marge de manœuvre est faible dans un cursus universitaire. A l’inverse, l’EM Lyon propose une grande variété de cours et laisse une grande liberté de choix de stage. Vous pouvez entrer en école en pensant travailler dans un secteur et sortir diplômé en bossant dans un autre !

Comment l’as-tu préparé ?

Comme un enfant

Une bonne manière de préparer son entretien est de faire comme si vous étiez face un enfant de quatre ans ! (Rires) Lorsqu’on explique quelque chose à un enfant, il aura tendance à demander plusieurs fois “pourquoi ?”, même si l’on pense avoir répondu clairement. Optez pour la même approche. A chaque question que vous préparez, demandez-vous pourquoi cette réponse et pas une autre. N’hésitez pas non plus à demander à ceux qui vous connaissent de lire vos lettres de motivation et CV. Demandez-leur de vous poser tout un tas de questions sur ces documents : vous pourrez vous préparer pour l’entretien et voir si le contenu n’est pas bancal, ou s’il ne risque pas de vous mettre en difficulté (mensonges ou vérités arrangées fréquents dans les CV). Exposez-leur également votre projet : ils auront plus de recul que vous et sauront vous challenger.

Early Makers

Plus généralement, je trouve que l’EM Lyon apprécie les personnes proactives. Vous lirez dans les couloirs des campus : « Do, Undo, Redo ». Cela implique la prise d’initiatives et bien sûr, le risque d’échouer. Ne cachez donc pas vos échecs et tournez-les à votre avantage en mettant en avant ce que vous en avez retiré : une capacité à rebondir, des compétences, des leçons qui vous serviront.

Quid de l’oral d’anglais ?

Effectivement, il y a aussi un oral d’anglais. On prépare un texte que l’on aura choisi au préalable. On doit ensuite le lire, le résumer et le commenter.

Faut-il obligatoirement une expérience dans le secteur de notre projet professionnel ?

Je n’avais aucune expérience en finance et ça ne m’a pas empêché d’intégrer. Rejoindre l’EM Lyon vous permet d’acquérir les compétences nécessaires à la réalisation de votre projet professionnel. Au moment de l’entretien, je n’avais pas encore commencé mon stage en cabinet d’avocats. J’ai donc parlé de mes jobs étudiants, comme ceux que j’ai eus dans la restauration. J’en parle d’ailleurs encore parfois pendant mes entretiens pour des stages en finance. Cela étonne parfois les recruteurs ! (Rires)

Même si ça n’était que des jobs étudiants, ces expériences m’ont permis de développer certaines compétences qui m’ont été utiles à l’école et en stage. N’hésitez donc pas non plus à les mettre en avant. Il ne faut pas les cacher, il faut cependant apprendre à les mettre en valeur, à savoir mettre en lien les compétences que vous en avez retirées avec les qualités et compétences importantes non seulement à l’école, mais encore celles nécessaires à votre projet.

La promotion à l’EM Lyon

D’où viennent les étudiants de ta promotion en termes de formation (autre que prépa) ?

Parmi les admis sur titre (AST) à l’EM Lyon, on compte des ingénieurs, des juristes, des étudiants en pharmacie ainsi qu’en économie et gestion. Ces formations représentent une grande partie des étudiants AST, mais il y aussi d’autres profils.

Vers quels métiers en finance s’orientent généralement les étudiants de ta promotion ?

L’orientation est assez diverse et variée. Dans le conseil financier, les étudiants s’orientent vers le M&A, le financement d’acquisition, ECM, DCM, Coverage, audit, Transaction Services, Restructuring, etc. Ils s’orientent aussi vers les métiers de la finance corporate, en tant que contrôleur de gestion, auditeur interne, DAF etc. On trouvera également un certain nombre d’étudiants qui s’orientent vers le Private Equity et l’analyse crédit. Enfin, vous trouverez certains étudiants qui s’orientent vers de la finance de marché : Sales, Equity Research, asset management.

Quid des alumni ?

Les alumni sont sympathiques et accessibles. Ils sont d’ailleurs partout dans le monde, il faut veiller au décalage horaire ! Il y a une vraie communauté emlienne et une véritable entraide.

Le sentiment d’appartenance des alumni à leur école est très fort, c’est un atout majeur de l’EM Lyon qui profite directement aux étudiants. L’EM Lyon faisant parti du cercle restreint des écoles ciblées par les grands cabinets de conseil en stratégie ou les grandes banques d’affaire, l’école dispose aujourd’hui d’un réseau solide dans ces secteurs sélectifs. Les alumni sont très accessibles, j’ai pu constater à de nombreuses reprises qu’ils n’hésitent pas à partager leur expérience et leurs conseils aux étudiants actuels. Bénéficier de l’entraide au sein de la communauté emlienne présente donc selon moi une véritable valeur ajoutée dans la construction de son parcours et la préparation aux procédures de recrutement.

L’EM Lyon organise également des événements pour les rencontrer. L’administration a d’ailleurs récemment organisé un forum virtuel avec les associations. Cela a permis aux alumni de rencontrer les membres actuels de leurs anciennes associations et de voir ce qu’elles sont devenues. C’était vraiment chouette !

Les cours à l’EM Lyon

Comment sont organisés les cours ? 

Cycles, blocs et liberté

Il y a un bloc de cours obligatoires à valider, même si selon votre formation initiale, vous serez dispensés de certains cours. Un juriste sera ainsi exempt de certains cours de droit. Ce qui fait parfaitement sens ! Un étudiant avec un parcours en économie-gestion retrouvera certaines équivalences.

Selon votre parcours antérieur à l’entrée à l’EM Lyon, vous aurez plus ou moins de cours obligatoires à valider dans le bloc initial. Mais une fois ce bloc validé, en tout ou partie, vous pouvez entamer vos cours électifs, dès le second semestre de la première année ou dès la deuxième année.

Les cycles de ces cours durent deux mois. Les cours sont à la carte et l’organisation de votre calendrier de répartition entre cours et stages se fait selon vos choix ! Il est possible de choisir ses cours parmi un pool de plus de deux cents électifs d’une grande diversité (Finance, stratégie mais aussi sciences cognitives, Big Data ou IA…). Tous les cours ne sont cependant pas disponibles à chaque cycle : il faut être vigilant. Tout est possible du moment que vous validez vos requis au diplôme et que l’on trouve de la cohérence dans votre parcours, même dans vos changements de choix. Ce n’est pas parce que vous commencez en finance que vous devez finir dans le secteur.

On n’est bien sûr pas seul, on peut être accompagné si on en ressent le besoin. Il existe des ateliers carrières obligatoires qui permettent de faire un bilan des compétences, des choix de projet mais également de se préparer aux candidatures et conventions professionnelles.

Le parcours finance

J’ai bien sûr pris plusieurs cours de finance d’entreprise, un cours de diagnostic financier mais aussi de comptabilité financière, de finance pour prise de décision managériale, et j’en passe. La diversité des cours proposés permet d’aborder la finance sous différents angles. On y trouve des cours très théoriques comme d’autres très pratiques. Cela permet une vraie complémentarité des enseignements et un parcours d’apprentissage assez complet.

Il faut aussi pratiquer et baigner dans l’univers de la finance pour mieux comprendre le secteur. C’est pour ça qu’il ne faut pas hésiter à rejoindre une association comme Transaction EM Lyon. Mais cela n’est pas une condition sine qua non ! Participer aux événements organisés par Transaction et par l’école permet à chacun d’être éclairé sur les métiers, les dynamiques et les opportunités du secteur. Il y a cette formidable complémentarité dans l’écosystème de l’école entre les cours, les associations, les opportunités offertes par l’école : c’est à nous saisir cette chance.

Comment trouves-tu le rythme des cours ? 

Tout dépend des cours que l’on prend. Certains nécessitent plus de travail, de temps. Il faut donc éviter de prendre trop de cours exigeants par cycle si l’on souhaite avoir un bon équilibre entre cours et activités associatives ou extrascolaires. Ces cours sont toutefois connus d’une promotion à une autre, il y a peu de risque de se retrouver par hasard surchargé de travail : on trouve assez d’informations sur un cours avant de le choisir.

C’est donc tout à fait possible de profiter de la vie étudiante tout en validant ses cours et en apprenant.

Puisque tu évoques la vie étudiante, peux-tu nous parler de l’association de finance de l’EM Lyon ?

L’association de finance de l’école s’appelle Transaction EM Lyon. L’association est géniale, tout simplement ! (Rires) Plus sérieusement, c’est une association qui existe depuis 1991. On s’est énormément développé depuis quelques années. Transaction a trois missions principales : Renseigner, Former et Accompagner les étudiants.

Renseigner, Former et Accompagner

Nous formons les étudiants en les préparant aux entretiens en finance et aux numerical tests. Nous organisons également des conférences, que ce soit sur des métiers en particulier, des thèmes ou des entreprises. On peut citer la Women’s Week par exemple. On organise également des visites d’entreprise. Les deux autres gros événements sont la Shark Week, qui est une compétition de trading, ainsi que le Défi M&A qui est un exercice de valorisation sur une durée d’un mois. L’événement a d’ailleurs battu cette année des records en termes de popularité.

Nous aidons également les étudiants à mieux comprendre les processus de recrutement pour les Spring et Summer Internship, Off-Cycle et Graduate. La newsletter que nous publions chaque lundi sur les réseaux permet aussi de sensibiliser les étudiants aux grands enjeux de la finance et à l’actualité du secteur. Toute personne voulant s’informer y a accès : étudiants ou non, de l’EM Lyon ou non ! Vous la retrouverez sur LinkedIn.

L’ambiance

L’ambiance est d’ailleurs super. Au-delà du fait que l’on soit très soudés au sein du mandat, nous avons la chance d’être en contact avec énormément d’étudiants au sein de la promotion ! On essaie d’aller un maximum à leur rencontre, d’être accessibles et réactifs non seulement en tant qu’association (contact de l’association) mais également en tant que membres de l’association, à titre individuel : nous avons chacun nos expériences et appétences, qu’elles soient financières ou non d’ailleurs.

Quels sont les grands événements qui ponctuent la vie étudiante à l’EM Lyon ?

Il y a ce qu’on appelle les listes. Des étudiants vont constituer des listes pour les élections du BDE (bureau des élèves), BDA (bureau des arts), Petit Paumé (guide de Lyon créé par les étudiants de l’EM Lyon) et le Ski Club (association de ski de l’école). C’est une expérience unique, aussi bien pour ceux qui listent que pour les autres.

Il y aussi la Quinzaine d’Inté. Pendant deux semaines, l’école comme les étudiants présentent l’EM Lyon aux nouveaux arrivants. Chaque journée et chaque soirée sont organisées par une ou plusieurs associations. Cela leur permet aussi de présenter leurs activités.

Il y a également les forums carrière organisés plusieurs fois dans l’année par le Career Center, mais également des webinars, des conférences thématiques, et des ateliers. On y apprend beaucoup, on y développe des réflexions personnelles, une ouverture d’esprit et l’on se découvre aussi parfois certaines appétences que l’on n’aurait pas soupçonnées en intégrant l’EM Lyon !

Comment trouves-tu l’ambiance à l’EM Lyon ?

J’aime beaucoup l’ambiance. Il n’y pas de communautarisme associatif. Ce n’est pas parce que vous intégrez une association que vous ne parlerez plus aux autres. Au contraire, les associations vont parfois collaborer pour organiser des événements. D’ailleurs, vous pouvez tout à fait ne pas intégrer d’association ! Mais si vous souhaitez le faire, avec les plus de trente associations à l’EM Lyon, vous avez un large choix.

Il n’y a pas non plus de distinction marquée entre ceux qui viennent de classes préparatoires et les autres. Il y a une vraie complémentarité, les AST sont pleinement intégrés dans la vie étudiante et les associations. Cette solidarité et cette diversité assumée participent à la très bonne ambiance au sein de l’école. L’association des associations (la « Corpo ») et l’administration ont réussi à proposer une vie étudiante riche tout en respectant le bien-être et la liberté de chacun. Vous êtes libre de participer ou non à un événement. Je ne me suis par exemple jamais sentie obligée d’aller en soirée. Les gens sont globalement bienveillants, accessibles et simples, contrairement aux préjugés que je pouvais moi-même avoir avant d’entrer en école.

Un mot pour la fin ?

J’aime l’ambiance et cet art du vivre ensemble. Les locaux actuels de l’EM Lyon à Écully sont pour moi à l’image de cela : de grands espaces qui permettent d’aller à la rencontre des autres, tout en permettant des espaces pour de plus petits comités.

Plus spécifiquement à l’administration de l’EM Lyon, j’ai une expérience très positive. Si lorsque l’on dit « administration », en tant qu’étudiant, cela se prête souvent au péjoratif, j’ai fait l’expérience d’avoir eu en général des facilitateurs en face de moi. Lorsque l’on est pris dans la machine anxieuse des obligations académiques, des choix de carrière, de recherche de stage et l’incertitude du marché du travail, surtout dans les conditions actuelles, avoir en face de soi des facilitateurs, exigeants mais pragmatiques, c’est un vrai cadeau.

Chacun doit trouver chaussure à son pied, moi, c’était l’EM Lyon, que je recommande vivement.

Merci à toi !

1 Comment

  • […] cinquante-cinq. Dans mes souvenirs, il y avait cinq français qui venaient de l’EDHEC, de l’EMLyon et de Dauphine. Ils avaient tous une spécialisation en finance ou une expérience dans le domaine. […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    A propos

    A propos

    Le Petit Analyste

    Bienvenue sur le site du Petit Analyste. Interviews de professionnels de la finance, présentations de formations ou encore conseils pour les Summer Internships, tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa carrière en finance.

    Les Réseaux Sociaux

    ×