Mise à jour : certaines banques comme JP Morgan ont complètement changé leurs tests par rapport à l’année dernière. Je mettrai à jour au fur et à mesure des ouvertures des candidatures.

Passage obligé pour candidater aux summer internships, les tests en ligne (ou online tests, qui regroupent les numerical tests, verbal tests, logical tests, situational tests…) méritent bien un article. Bête noire des étudiants en finance, ils ont pas mal évolué depuis 4-5 ans.

Petit tour d’horizon des différents tests proposés par les plus grosses banques.

Avant de commencer …

  • Personne ne sait quels sont les scores minimaux à obtenir. Personne. Mais sachant que le but des tests est d’écarter un maximum de candidats et que la compétition est rude, les scores à obtenir doivent être probablement élevés.
  • Ne prenez pas ça à la légère. Si vous ratez, le verdict sera sans appel : vous faites une croix sur la banque en question. Il n’y a pas de seconde chance.
  • Ne stressez pas trop non plus. Ce n’est pas de la physique quantique, n’importe qui peut les réussir en se préparant un minimum.
  • Le meilleur moyen de se préparer est … de faire des faux comptes. La majorité des banques envoient automatiquement les tests une fois la candidature complétée, même si vous remplissez n’importe quoi. C’est le moment de s’appeler Bob et d’avoir un doctorat en mathématiques appliqués d’Harvard.

Bank of America Merrill Lynch (2019)

Adieu les tests de mise en situation et bonjour les interviews vidéo de HireView.

Un exemple de question HireView

Si vous ne savez pas comment répondre, mettez-vous dans la peau d’un analyste : soyez proactif, curieux, communiquez avec les autres, partagez les informations, proposez votre aide … Autant de qualités qui vous seront utiles en stage de toute façon.

Credit Suisse (2018)

Credit Suisse n’a pas changé, c’est une des rares banques à encore proposer les classiques tests numérique et verbal.  Voici à quoi ressemble le test numérique :

numerical test Credit Suisse

Le test numérique chez Credit Suisse

37 questions, 12 minutes, 6 onglets. Vous allez devoir parcourir le tableau à la recherche de la bonne information. La difficulté ne vient pas des calculs en eux-même puisque les 4 opérations vous suffisent. Il vous faudra toutefois rapidement comprendre quel onglet utiliser selon le type d’information recherchée (un seul onglet par question). Les premières minutes sont assez laborieuses mais vous serez de plus en plus à l’aise au fur et à mesure des questions.

Comme vous pouvez le voir ci-dessous, c’est le même principe pour le test verbal.

verbal test Credit Suisse

Test verbal chez Credit Suisse

Deutsche Bank (2018)

Si cela n’a pas changé, Deutsche Bank est une des rares banques à envoyer les tests après un premier screening du CV. Ils utilisent la base de donnée Xenexa pour leur test numérique et situationnel.

Goldman Sachs (2019)

Pas de test chez la banque de DJ Sol ! Enfin pas tout à fait puisque vous devrez passer un entretien HireView si vous passez le screening.

HSBC (2019)

HSBC a enfin la bonne idée de raccourcir ces tests qui pouvaient durer plus d’une heure. Au programme, un test qui mélange à la fois des questions numériques, de la compréhension de graphiques et de la mise en situation. Rien de bien compliqué et ce n’est pas chronométré.

Exemple de question chez HSBC

Jefferies (2018)

La banque américaine utilise le site Sainoo (anciennement CoachingAssembly, site de recrutement fondé par un français, cocorico) pour nous proposer un test verbal. Plusieurs questions par texte avec à chaque fois trois réponses possibles : vrai, faux, on ne sait pas.

JP Morgan (2019)

La palme des tests en ligne les plus originaux revient à la banque dirigé par Jamie Dimon. Les tests n’ont strictement rien à voir avec ce que vous pourrez trouver ailleurs. Au programme, taper le plus vite possible sur la barre d’espace, construire des tours et autres jeux de cartes.

Exemple de test chez JP Morgan

On vous invitera ensuite à passer l’entretien HireView, durant lequel vous devrez répondre à des questions comme pourquoi cette banque en particulier et les défis à venir pour l’industrie financière.

Morgan Stanley (2019)

Vous n’aurez non pas un, non pas deux mais trois tests en ligne : logique, numérique et situationnel. Les questions de logique ressemblent à ça :

logical test Morgan Stanley

Exemple de test de logique chez Morgan Stanley

Plusieurs dessins, à vous de trouver lequel ne correspond pas. 5 minutes, 20 questions, assez classique. Les questions numériques (ci-dessous) ressemblent furieusement au format des questions numériques de Credit Suisse. Un tableau avec 6 onglets dans lesquels vous devrez trouver la bonne information pour répondre aux questions. Seul le nombre de questions et la durée changent (6 minutes et 18 questions)

numerical test Morgan Stanley

Exemple de test numérique chez Morgan Stanley

Le test situationnel est plus original. Il prend la forme d’une discussion interactive. Pour une situation donnée, à vous de sélectionner la bonne réponse. La situation évoluera selon les options de dialogue que vous choisirez. Un vrai RPG qui promet des heures d’amusement.

situational test Morgan Stanley

Exemple de test situationnel chez Morgan Stanley

Nomura (2019)

Exemple de test de logique chez Nomura

Tout comme Morgan Stanley, la banque japonaise vous propose trois tests online : logique, numérique et de personnalité. Dans le premier test, vous aurez 6 losanges. A vous de découvrir quels losanges vont ensemble selon les combinaisons logiques. Trois losanges pourront par exemple n’avoir que des lettres tandis que les trois autres n’auront que des chiffres.

Le test numérique est du même acabit que celui de Morgan Stanley ou Credit Suisse : un tableau et des informations disséminées dans les 6 onglets.

Exemple de question numérique chez Nomura

Le test de personnalité est plus … étrange. A chaque question (il y en a 48), vous aurez trois affirmations et 6 points à répartir entre ses affirmations. Plus vous mettrez de points sur une affirmation et plus vous vous sentez en accord avec. Un test online original, étrange et honnêtement, je ne sais pas s’il y a de bonnes ou de mauvaises réponses.

Rothschild (2019)

Aucun changement par rapport à 2018, Rothschild nous présente un test toujours aussi laid et austère. Faites attention, il y a 18 questions en … 20 minutes.

numerical test Rothschild

Exemple de test numérique chez Rothschild

Standard Chartered (2018)

La banque britannique nous propose un test de personnalité. Une situation et cinq possibilités que vous devrez classer par ordre de préférence, comme vous pouvez le voir ci-dessous.

Test situationnel chez Standard Chartered

UBS (2019)

UBS vous propose deux online tests : numérique et un “cultural appraiser”. Le test numérique est peut-être plus compliqué que les autres. Vous n’aurez qu’un temps limité pour chaque question et plusieurs dizaines de réponses possibles. Fort heureusement, rien d’insurmontable.

numerical test UBS

Exemple de test numérique chez UBS

Le test “cultural appraiser” est sur le format l’ancien test de BOAML : à vous de repérer quelle est la réponse la plus adaptée selon la situation.

cultural appraiser test UBS

Le “Cultural Appraiser” test chez UBS

About the Author

Related Posts

Le Petit Analyste vient démystifier la Spring Week chez Goldman Sachs. A quoi ressemblent deux...

Pourquoi une photo de plage ? Parce que vous pourrez faire une croix dessus si vous êtes à Londres...

Après New York et le M&A, Le Petit Analyste vous emmène à Londres le temps d’un summer en Sales &...

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.