Commentaires récents

Articles récents

summer internship morgan stanley

Summer Internship chez Morgan Stanley

2 novembre 2021 No Comments

Le Petit Analyste vous présente aujourd’hui le Summer Internship chez Morgan Stanley, dans l’équipe Technology. Bonne lecture !

Bonjour ! Merci d’avoir accepté l’interview. Quel est ton parcours ?

De la comptabilité à la banque d’affaires

Après le baccalauréat, j’ai préparé le Diplôme de Comptabilité et de Gestion, ou DCG. Pendant ces trois années, j’ai eu aussi bien des cours de comptabilité que de droit ou d’économie. J’ai eu l’opportunité d’effectuer deux stages dans un cabinet d’expertise comptable.

Ce cabinet avait un positionnement assez particulier car il ne s’occupait pas uniquement de la comptabilité de ces clients. Il les conseillait également, à l’instar d’une banque d’affaires. J’ai donc eu l’opportunité de travailler sur des missions dépassant le cadre de l’expertise comptable, comme l’analyse de business plan et l’aide à la levée de fonds.

Le déclic

A la fin de cette deuxième expérience, mon maître de stage m’a déconseillé de rester en comptabilité. En effet, tout ce que j’avais aimé durant mon stage n’avait pas de rapport avec le métier d’expert-comptable. Cette discussion a remis en question tout mon projet professionnel. J’étais perdue.

J’en ai parlé à mes professeurs qui m’ont présenté à une enseignante en classe préparatoire. J’ai par la suite intégré cette classe préparatoire. Pendant le premier été, j’ai eu l’opportunité d’échanger avec un Managing Director d’une grande banque américaine à Paris. Il m’a expliqué son quotidien et le monde de la banque d’affaires. C’est à partir de là que j’ai commencé à m’intéresser au M&A. Je trouvais ce métier intéressant car il permettait d’être au cœur des problématiques stratégiques et financières des grandes entreprises.

Une première expérience réussie

Après ma classé préparatoire, j’ai intégré une grande école de commerce parisienne. J’ai suivi la formation Alumneye l’été précédant la rentrée car je voulais être préparée au mieux. Cela m’a permis d’avoir un cadre de travail structuré et de rencontrer quelques professionnels. J’ai finalement décroché un premier stage en M&A, dans une banque française à Paris. J’ai eu quelques appréhensions avant de commencer ce stage, vu la réputation qu’a le milieu. J’ai finalement adoré ! Les journées ne se ressemblaient pas et j’ai adoré le fait d’être exposé aux différentes enjeux économiques et financiers. C’est aussi un métier généraliste qui te permet de toucher à tout, ce qui est un avantage indéniable pour un stagiaire ou un jeune diplômé. Une des Managing Directors m’avait également prise sous son aile. J’ai ainsi eu un aperçu du métier de banquier sénior. Cela m’a donné la motivation nécessaire pour faire face aux longues journées et soirées.

Après ce stage, j’ai candidaté en Summer Internships. J’avais d’ailleurs postulé aux Spring Weeks mais cela n’avait rien donné. Comme quoi, il ne faut pas se décourager ! J’ai finalement eu l’offre chez Morgan Stanley, dans leur équipe Technology.

La préparation en amont

As-tu postulé à un maximum de banques ou limité tes candidatures aux meilleures ?

J’ai postulé à toutes les banques qui proposaient un Summer Internship, sauf celles ayant un positionnement très précis, comme Houlihan Lokey en Restructuring par exemple. J’ai envoyé une trentaine de candidatures. Prenez le temps de bien chercher les institutions proposant des Summer Internships car il y en a beaucoup, en dehors des plus connues comme Goldman Sachs, Citi ou Barclays. On peut par exemple citer Canaccord ou Alantra qui proposent des stages d’été à Londres, en plus d’offrir les classiques stages de six mois à Paris.

Je n’ai pu postuler à autant de Summer Internship qu’en étant très bien préparée en amont. En effet, vous ne pourrez pas rédiger plusieurs dizaines d’essais et passer autant de tests en ligne et d’Hireview si vous ne vous êtes pas bien préparé avant.

Quid du timing ?

Préparez-vous plusieurs semaines avant l’ouverture des candidatures. Récupérez un maximum d’informations sur les dossiers de candidature de chaque banque. Certaines vont exiger des candidats de rédiger un essai quand d’autres vont te proposer un entretien vidéo HireView. Je sais par exemple que les questions chez Perella Weinberg étaient horribles ! (Rires) Les essais et les questions sont en général les mêmes chaque année. Cela vous permet de les rédiger en avance.

Je conseille aux hommes d’attendre un peu et de ne pas postuler dès l’ouverture. En effet, les banques ont tendance à remplir d’abord les places réservées aux quotas. Une fois votre candidature envoyée, commencer à préparer les entretiens. N’attendez pas d’être rappelé sinon vous n’aurez pas le temps de les travailler sérieusement.

Comment as-tu préparé les tests en ligne ?

J’ai pris un abonnement d’un mois chez Jobtestprep.com pour une trentaine d’euros. Je pouvais ainsi m’entraîner quotidiennement. J’avais également récupéré des captures d’écrans des tests des années précédentes. Je vous conseille aussi de les passer à plusieurs. C’est une pratique courante.

Les entretiens pour le Summer Internship chez Morgan Stanley

Que s’est-il passé après avoir été recontacté ?

Les premiers entretiens

J’ai d’abord eu deux entretiens téléphoniques. Il faut savoir que vous pouvez avoir face à vous des équipes des différents bureaux européens : Londres, Madrid, Stockholm … Les questions étaient peu techniques et se limitaient à donner un aperçu des différentes méthodes de valorisation par exemple.

Je vous conseille de créer un lien avec votre interlocuteur. Ils appellent une dizaine d’étudiants chaque jour, il faut donc se démarquer.

L’Assessment Center

L’Assessment Center comprenait un cas technique. Une entreprise avait des ratios de rentabilité et endettement qui n’était pas respecté et plusieurs possibilités s’offraient à nous pour y remédier. Nous devions en choisir une et expliquer pourquoi. Il n’y a pas de mauvaise réponse mais soyez structuré. C’est primordial. N’hésitez pas non plus à combiner les solutions.

J’ai ensuite eu trois entretiens avec des Managing Directors. Chaque entretien était différent. Durant le premier, nous avons échangé sur les perspectives professionnels et mon projet professionnel à long terme. Il m’a aussi expliqué que Morgan Stanley l’a laissé changer de bureau, et donc de pays, alors qu’il avait un niveau de séniorité assez élevé. C’est étonnant car la plus-value d’un sénior réside justement dans la connaissance de son marché. C’est une pratique propre à Morgan Stanley et c’est très appréciable.

Le deuxième entretien était plus traditionnel, avec des questions classiques sur ma personnalité et différentes situations que j’ai rencontrées au cours de mes expériences professionnelle ou lors de mes études. Le troisième entretien était détendu et j’ai posé beaucoup de questions sur son équipe que je ne connaissais pas.

Le Summer Internship chez Morgan Stanley

Comment se déroule le Summer Internship chez Morgan Stanley ?

Le choix des équipes

Les futurs stagiaires doivent choisir six équipes, parmi la dizaine que propose la banque, et les classer par ordre de préférence. Les banquiers de Morgan Stanley vont également classer les stagiaires selon leurs besoins. Les Ressources Humaines tentent ensuite de faire correspondre les vœux des étudiants avec les choix des banquiers.

Il est crucial de contacter des professionnels de Morgan Stanley avant de faire vos choix. L’intérêt est double. Vous pourrez vous faire connaître auprès des équipes et vous en apprendrez plus sur la politique de recrutement. En effet, il est par exemple plus aisé d’intégrer l’équipe Financial Institutions Group (FIG) car il y a relativement peu de candidats.

Morgan Stanley laisse deux semaines à tous les stagiaires pour contacter les différents groupes. N’attendez pas cette période pour vous manifester. Les banquiers vont recevoir pendant cette dizaine de jours plus d’une centaine d’emails et appels téléphoniques. Prenez les devants et contactez les avant.

Il arrive également que ce soit les équipes qui vous contactent. Prenez le temps de leur répondre même si ce n’est pas un groupe qui vous intéresse. Vous apprendrez ainsi à connaître vos futurs collègues ainsi que les différentes sectorisations.

L’intégration dans l’équipe et Intern Project

Une fois les sélections finies, tu es affecté à une équipe. Il n’y a pas de rotation. Le Summer Internship commence par deux semaines de formation. La formatrice de Morgan Stanley était incroyable et rendait ces deux semaines vraiment passionnantes. A la fin de cette période, tu intègres directement ton équipe et tu travailles sur les différentes transactions, au même titre qu’un Analyste. En parallèle de ça, les stagiaires doivent préparer un Intern Project, lié à la valorisation d’une entreprise. J’ai quelques conseils à vous donner à ce sujet.

Chaque équipe accorde une importance différente au projet. Pour l’équipe Technology, l’Intern Project n’était pas déterminant dans l’obtention d’une offre. Il ne fallait toutefois pas le prendre à la légère puisque nous avions eu beaucoup de questions durant la présentation finale.

Je vous conseille également de choisir un projet qui puisse être utile à votre équipe, cela sera bien vu. Demandez-leur donc s’ils veulent que vous travailliez sur une entreprise en particulier. Pour finir, je vous conseille de commencer le projet le plus tôt possible, pour éviter quelques nuits blanches en fin de stage ! (Rires)

Sur quelles types de transactions as-tu travaillé ?

Des missions variées

J’ai travaillé avec un Executive Director sur une étude sur le secteur des fintechs durant toute la durée de mon stage. Cela m’a permis d’apprendre énormément sur ce secteur. J’ai également bossé sur une fusion entre deux gros online retailers. Durant cette mission, j’ai harmonisé les comptes des deux entreprises pour qu’ils soient utilisables dans notre modèle financier. J’ai aussi travaillé sur un dossier dans le sous-secteur de la Ed Tech, mêlant éducation et nouvelle technologie. L’Analyste avec qui j’étais en binôme était sous l’eau à cause d’un autre deal. Il m’a donc laissé gérer ce dossier seule, même s’il restait disponible en cas de problèmes. En parallèle de ces trois grosses transactions, j’ai eu d’autres petites missions, comme l’analyse et la présentation d’états financiers ou la création de profils.

Une véritable plus-value

Il faut savoir que le service de production de slides de Morgan Stanley est très efficace. Tu es donc rapidement amené à déléguer la création de slides à cette équipe et te concentrer sur l’analyse financière et stratégique. Ton travail apporte une véritable plus-value, tu n’es plus un simple exécutant. Tu es également invité à toutes les réunions téléphoniques. On ne t’exclura pas car tu es stagiaire, même si le PDG d’une grande entreprise est présent à la réunion. Tu fais véritablement partie de l’équipe.

Quel était le profil des stagiaires ?

C’était classique et tous venaient d’une grande école ou université. Les Français sortaient d’HEC, ESCP, ESSEC ainsi que Dauphine.

Comment était l’ambiance entre stagiaires ?

Vraiment bonne ! Il y a beaucoup d’entraide et de bienveillance. On essayait par exemple de s’aider au moment de l’Intern Project. Le soir, nous dinions souvent entre stagiaires, sur le rooftop. C’était très cool !

Quels étaient tes horaires ?

Je dirai qu’en moyenne, je finissais vers 1 heure 30. Il m’arrivait de finir au plus tard à 3 heures. Ils ne font pas attention à ton heure d’arrivée, du moment que tu restes joignable. Mes horaires ne sont toutefois pas représentatifs de toutes les équipes car chacune a son rythme. Mon équipe cherchait également à limiter au maximum le travail le week-end, même pour les Analystes.

Ambiance, conseils et télétravail

Y avait-il des événements organisés ?

La banque proposait des événements en ligne. Même si l’intention était louable, ce n’était pas suffisant pour tisser des liens avec les autres stagiaires. Nous avons donc décidé de réserver un bar un soir avec tous les stagiaires du bureau de Londres, afin de faire plus ample connaissance.

En ce qui concerne mon équipe, les stagiaires étaient conviés au diner annuel. Les Managing Directors avaient invités les stagiaires à se répartir entre les différentes tables pour connaître chaque personne de l’équipe. Les séniors changeaient ensuite de tables régulièrement, ce qui permettait de discuter avec tout le monde.

Quels conseils aurais-tu à donner à quelqu’un voulant travailler en M&A ?

Progression et feedback

Vos collègues et supérieurs apprécieront votre niveau à votre arrivée mais également votre progression. Demandez régulièrement des retours sur la qualité de votre travail. Cela permet de corriger vos erreurs. De votre côté, n’hésitez pas à insister sur le fait de vouloir rester dans l’équipe. Cela sera bien vu.

Savoir dire non

N’acceptez pas toutes les missions que l’on vous donne. Vous risquez d’être sous l’eau et vous n’aurez pas le temps de rendre un travail de qualité. Cela vous sera préjudiciable.

Soyez curieux

N’hésitez pas à poser des questions. L’Analyste avec qui je travaillais avait beaucoup apprécié le fait que je lui demande comment fonctionne le modèle LBO utilisé. Les questions qu’un stagiaire pose attestent de sa qualité, de sa curiosité et de son professionnalisme.

Le mot de la fin : comment décrirais-tu ton expérience chez Morgan Stanley ?

Work hard, play hard ! (Rires) C’était dur mais j’ai eu de supers moments avec mes collègues et co-stagiaires. C’était génial, je le recommande !

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

A propos

Le Petit Analyste

Bienvenue sur le site du Petit Analyste. Interviews de professionnels de la finance, présentations de formations ou encore conseils pour les Summer Internships, tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa carrière en finance.

Les Réseaux Sociaux

×