Commentaires récents

Articles récents

Rédiger son CV en finance

Le CV en Finance

3 janvier 2020 1 Comment

On m’a fait la remarque il y a quelques jours : il n’y aucun article sur la façon de rédiger son CV pour un stage en finance. C’est désormais chose faite avec cet article. Excellente lecture !

Les modèles de CV et le format

Je n’ai aucune idée de comment rédiger un CV en finance, y a-t-il un modèle tout prêt ?

Oui ! Vous pouvez utiliser le CV proposé par le site Merger & Inquisitions. Il est clair et efficace. Seul bémol, un bon nombre d’étudiants l’utilisent et vous vous retrouvez donc dans un remake de la Guerre des Clones quand votre CV se retrouvera dans la pile des candidats pour un stage. Moins connu et un peu moins beau (avis subjectif), le modèle de Wall Street Oasis peut également faire l’affaire.

Comment avoir un CV percutant ?

Il est très important de bien décrire les missions que vous avez menées. Quelques conseils :

  • Soyez précis. Dites en quoi vous avez aidé l’équipe : modélisation financière, rédaction de pitch, rédaction de notes de crédit, recherche d’entreprises, préparation du café… Une phrase comme “Modélisation financière de LBO” est plus intéressante que “Aide l’équipe dans l’exécution des deals”,
  • N’hésitez pas non plus à chiffrer dès que vous le pouvez : montant de l’opération, taille des entreprises que vous avez regardées… Cela ne concerne pas uniquement vos expériences professionnelles : séances de sport par semaine, membres de l’association que vous présidiez, pays visités …
  • Si vous avez travaillé sur des dossiers confidentiels, ne mettez pas les noms des entreprises sur votre CV. Dites simplement leur taille et le secteur.

Je veux modifier les modèles proposés, voire même créer mon propre CV. Quels sont les écueils à éviter en termes de design ?

Tout d’abord, évitez trop d’originalité. Les recruteurs sont habitués à voir un certain type de CV en finance et s’en font une idée en littéralement quelques secondes. N’allez donc pas les perdre en mettant des échelles représentant votre maîtrise d’Excel de 1 à 5, votre formation dans une colonne à droite en petit et les expériences associatives en premier.

L’entête

Restez simple : prénom, nom, adresse email, adresse postale. Faites ressortir votre nom pour que vous soyez rapidement identifiable.

Les différentes parties et leur ordre

En tant qu’étudiant, gardez la partie formation en premier, suivie par la partie sur les expériences professionnelles. Si vous n’avez pas d’expérience extra-scolaire, laissez simplement une partie “Divers” où vous recenserez vos langues, compétences informatiques et centres d’intérêts. Ne créez pas de section “Expérience Associative” parce que vous avez été membre fantôme d’une association il y a quelques années. Cela peut jouer en votre défaveur si les recruteurs veulent creuser un peu.

Les couleurs

N’utilisez pas de couleurs trop agressives. Vous ne voulez pas que les recruteurs fassent une crise d’épilepsie. Privilégiez le noir, les variantes de bleu et toute autre couleur sobre.

La police

Restez sobre. Pas de Comic Sans MS, à moins de vouloir être la risée de l’équipe. Quelques exemples de typographies utilisables dans un CV en finance : Calibri, Garamond, Cambria, Georgia ou encore Helvetica.

Si votre CV commence à déborder sur la deuxième page, diminuez la police d’écriture. Ne descendez pas en dessous de 10, ça devient compliqué à lire. Jouez alors plutôt sur les marges, sans non plus trop les raccourcir.

Gras, italique, surlignage et logo

Il est également conseillé de mettre en gras et/ou en italique et/ou de souligner certaines parties de votre CV, comme par exemple les noms d’entreprises ou vos postes. Restez toutefois cohérent ! Ne mettez pas en gras un nom d’entreprise puis en italique le nom d’une autre entreprise.

On voit parfois des logos remplacer les noms d’entreprises dans les CV. Ça a l’avantage d’être plus visuel. Le problème, c’est que la mise en page doit être parfaite. Vous envoyez votre CV à des personnes qui passent une bonne partie de leur semaine de 80 heures à rédiger des slides PowerPoint, avec ce que ça implique de rigueur et de présentation. A vos risques et périls.

Alignement et espace

Là aussi, faites bien attention à tout aligner. Pareil pour les interlignes, sautez le même nombre de ligne entre chaque partie.

Les diplômes

Jusqu’à quel diplôme dois-je remonter ?

Ne mentionnez pas le baccalauréat, ça n’intéresse pas grand monde. Si on vous demande votre spécialité (ça arrive, même après plus de 5 ans d’études…) vous pourrez toujours le dire à l’oral.

Commencez après le baccalauréat sauf si vous venez d’entamer votre première année d’études supérieures et que vous cherchez directement un stage à la fin de celle-ci. Si vous êtes étudiant et que vous n’avez pas beaucoup d’expérience professionnelle, vous pouvez étaler vos ou votre formation sur plusieurs lignes. Plus vous aurez d’expérience et plus votre partie “formation” se réduira.

Au bout de 2 voire 3 stages intéressants, c’est-à-dire ceux qui vous permettront d’atteindre votre objectif professionnel, vous pouvez commencer à réduire chaque formation à deux lignes : le nom de l’institution et le diplôme avec en dessous les cours et/ou spécialisation suivie et éventuellement votre classement s’il est bon. Mieux vaut garder ces lignes pour parler d’un ou deux deals supplémentaires dans la partie expérience professionnelle.

Pour ceux qui ont un parcours complexe avec plus de 4 ou 5 formations, simplifiez un maximum. Il ne faut pas que le recruteur prenne peur en voyant que vos diplômes occupent la moitié de votre CV. Cela peut donner l’image de quelqu’un qui ne sait pas où il va. Gardez 2 voire 3 formations, quitte à expliquer à l’oral s’il y a des trous. Travaillez bien votre présentation pour ne pas perdre votre recruteur dès la première minute.

Attendez un peu. J’ai fait une classe prépa’ et mes notes étaient loin d’être fameuses. Dois-je quand même la mentionner ? Si je postule à Londres, vais-je être recalé à cause de mes notes de prépa ?

Oui, mentionnez-la. La France reste toujours attachée au système de classes préparatoires. Elles jouissent d’une certaine aura et les élèves en sortent avec une solide culture générale et une capacité à travailler vite, bien et sous pression. Sachant que la finance reste un milieu élitiste, ces qualités sont toujours les bienvenues.

Si vous postulez en Off-Cycle, Summer Internship ou Spring Week à Londres, il y a de fortes chances que l’on vous demande d’indiquer les notes de vos différentes formations. Donnez votre moyenne générale si celle-ci est demandée explicitement. Si le formulaire de candidature vous demande de rentrer toutes les matières, et non la moyenne générale, n’inscrivez que celles qui vous avantagent. Il est possible qu’on vous demande ensuite plus de détails. Donnez toutes vos notes à ce moment-là.

Dans les deux cas, ne mentez surtout pas. Si vous avez l’offre, la banque va vérifier les notes en vous demandant d’envoyer des justificatifs. S’ils s’aperçoivent que vous avez menti, on vous retirera l’offre.

Dois-je lister tous les cours que j’ai suivi dans chaque formation ?

Citez simplement les cours pertinents, à savoir vos cours d’Excel, de finance, de comptabilité et de tout autre matière liée au métier qui vous intéresse : M&A, Private Equity, financement de projet, produits dérivés…

J’ai fait une université d’été, ou summer school, dans une institution prestigieuse, comme Harvard ou Cambridge. Cela va t’il m’ouvrir toutes les portes ? 

Non, cela ne va pas ouvrir toutes les portes, les recruteurs ne sont pas dupes. Même si par chance vous arrivez à berner les algorithmes, votre CV se retrouvera entre les mains d’êtres humains (même s’ils sont en finance, ce sont des êtres humains), qui eux feront clairement la différence entre l’université d’été et la formation traditionnelle. Même s’il ne faut pas l’enlever du CV, des cours de finance pendant l’été à la LSE auront clairement moins de poids qu’un bachelor ou un master en finance dans cette même université.

Cela ne veut toutefois pas dire que ces universités d’été sont à jeter. Elles peuvent être intéressantes si vous souhaitez intégrer une formation cible, comme le master Finance et Stratégie de Sciences Po ou le Mastère Spécialisé de l’ESSEC. Cela vous permettra de montrer votre intérêt pour la matière et de renforcer votre CV avec une formation qui s’effectue dans une institution prestigieuse, même si ce n’est que le temps d’un été.

Quid des MOOC ?

Même constat pour les MOOC (Massive Open Online Course, c’est-à-dire des cours en ligne ouverts à tous). Mettez sur votre CV que vous avez suivi un MOOC en finance si jamais vous n’avez aucune expérience ou cours dans le secteur. Cela montrera votre bonne volonté.

Dernier point, ne mettez pas en petit et en blanc des mots clés sur votre CV (Polytechnique, Goldman Sachs, M&A, Harvard par exemple). Vous ne passerez pas plus les filtres.

CV et langues

Dans quelle langue dois-je rédiger mon CV pour un stage en finance ?

Dans le doute, rédigez-le en anglais. Cela a plusieurs avantages. Un CV en finance écrit en anglais passera aussi bien à Paris qu’à Londres, Hong Kong ou Genève. Cela vous évitera de devoir rédiger à la fois un CV en français et en anglais et de devoir mettre les deux à jour à chaque nouvelle expérience.

Autre point, et sûrement le plus important : il est beaucoup plus simple de s’exprimer en anglais en finance. Essayez de traduire EBITDA, LBO ou free cash-flow en français et votre CV aura l’air ridicule. Vous allez vous retrouver avec des phrases incompréhensibles puisqu’à part les professeurs de finance, absolument personne à Paris ne parle d’EBE, d’achat à effet de levier et de flux de trésorerie disponible. Vous devez parler le même langage que le recruteur.

Je souhaite rédiger un CV en anglais. Quels sont les mots clés à utiliser pour un CV efficace ?

Rien de mieux qu’Harvard pour vous aider dans la rédaction de votre CV en anglais. Voici la liste des verbes utilisables, page 2. Ne faites pas attention aux CV en dessous. Ce sont des exemples de chercheurs, les seuls autorisés à rédiger des CV de plus d’une page. Vous pouvez toutefois vous en inspirer.

Vous pouvez également jeter un coup d’œil du côté de Wall Street Oasis. A l’instar de Merger & Inquisitions, ils proposent quelques conseils pour rédiger son curriculum vitae ainsi qu’un modèle. Vous pourrez trouver aussi des conseils venant de la London School of Economics en allant sur cette page.

Est-ce utile de mentionner les langues que je parle, même au niveau débutant ?

Soyons honnête, sauf cas particulier, vous n’utiliserez que le français et l’anglais dans 99% des situations. Les recruteurs ne sont pas particulièrement intéressés par votre maîtrise approximative de l’espagnol qui se résume, en général, à commander des bières et des tapas. Vous pouvez donc mettre (ou non) votre niveau débutant en italien ou espagnol, il est peu probable que cela améliore vos chances d’avoir un entretien. Si vous avez passé un test d’anglais comme le TOEFL ou le TOEIC, mettez le score s’il est bon (aux alentours de 100 au TOEFL par exemple).

Il y a toutefois deux situations dans lesquelles il est intéressant de mentionner les langues :

  • Si vous candidatez à un poste où la maîtrise de la langue locale est obligatoire et,
  • Si vous parlez une langue qui sort de l’ordinaire, même si vous n’êtes pas bilingue.

Dans le premier cas, il est plutôt logique de mentionner votre maîtrise de l’espagnol si vous postulez à Madrid, même si vos souvenirs de cours de langue sont flous. Il faut maximiser vos chances, quitte à réviser avant l’entretien et improviser pendant. Dans le deuxième cas, vous pouvez tomber sur un recruteur curieux qui voudra savoir pourquoi vous vous êtes mis à apprendre le japonais, l’arabe, le chinois ou l’elfique. Cela peut vous démarquer des autres candidats, même si vous n’êtes que débutant.

Questions diverses et variées

Dois-je mentionner mon âge et mettre ma photo sur un CV en finance ?

Non, vous n’avez aucune obligation de mentionner votre âge et de rajouter votre photo. C’est même déconseillé si vous postulez à Londres pour des raisons de discrimination positive. Ne vous embêtez donc pas avec ça. Si vous voulez laisser votre photo sur le CV français, pourquoi pas, à condition qu’elle soit professionnelle. Adieu les photos de soirées, même si c’était le gala de votre école et que vous êtes en costume ou en tailleur. Et je ne parle même pas des selfies, torse nu ou non. Vous n’êtes pas sur Tinder.

Si vous n’avez pas de photo professionnelle et que vous avez quelques deniers à dépenser, regardez du côté de EVER. Pour 15 euros, vous aurez un beau portait de vous à mettre sur votre CV et LinkedIn.

Ne mentionnez pas non plus votre permis B. C’est inutile, à moins de vouloir devenir le chauffeur du Managing Director de l’équipe.

Mon CV est long, puis-je le faire tenir sur deux pages ?

Faites-le tenir sur une page à tout prix. Vous n’êtes qu’étudiant, il serait présomptueux d’avoir un CV de 2 pages alors que des professionnels avec plusieurs années d’expérience arrive à garder un CV sur une seule page. Être concis montre également à votre recruteur que vous avez un effort intellectuel pour synthétiser au mieux vos expériences. Comme disait Churchill en reprenant le philosophe et mathématicien Blaise Pascal : “je vais faire un long discours aujourd’hui ; je n’ai pas eu le temps d’en préparer un court.”

Quels genres d’activités extra-scolaires et centres d’intérêt dois-je mentionner ?

Évitez à tout prix de mentionner “cinéma”, “lecture” et “voyage”. Tout le monde aime voyager et regarder des films et la plupart des personnes mentionnent “lecture” pour paraître un petit peu intellectuel. Mettez plutôt en avant des activités qui vous passionnent et qui sortent de l’ordinaire, si possible. Vous pouvez bien sûr parler de cinéma et de lecture si vous êtes effectivement un cinéphile ou un grand lecteur. Regarder Netflix le dimanche soir ne fera pas de vous un cinéphile alors qu’être un spécialiste du cinéma polonais post-soviétique vous différenciera des autres candidats.

Les associations peuvent également être importantes selon l’endroit où vous postulez. Les Anglais sont friands des présidents d’association humanitaire, de finance et autres clubs d’aviron. En plus de ça, vous aurez en général des entretiens durant lesquels les RH vous demanderont des situations où vous avez été un leader et pris des initiatives. A Paris, il n’y a pas souvent d’entretien RH et les opérationnels ont tendance à mettre de côté les expériences extra-scolaires pour se concentrer sur la technique financière.

Mon CV correspondait parfaitement à l’offre et je n’ai pas été rappelé. Pourquoi ?

Comme on dit, c’est la faute à pas de chance. Plus sérieusement, les candidatures ne sont pas une science exacte, encore plus quand vous postulez en summer où la concurrence est très (très) rude. Peut-être que quelqu’un est passé devant vous parce qu’il avait networké, peut-être que votre CV est passé entre deux très bonnes candidatures, peut-être que l’associate qui a trié les CV était de mauvaise humeur, peut-être que l’offre était déjà pourvue… Bref, les raisons peuvent être nombreuses. Passez à autre chose.

1 Comment

  • […] Suite logique de l’article sur le CV, voici celui sur la lettre de motivation en finance. En vous souhaitant une excellente lecture. […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    A propos

    A propos

    Le Petit Analyste

    Bienvenue sur le site du Petit Analyste. Interviews de professionnels de la finance, présentations de formations ou encore conseils pour les Summer Internships, tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa carrière en finance.

    Les Réseaux Sociaux

    ×