Commentaires récents

Articles récents

market risk & treasury

Le Market Risk & Treasury

2 mars 2021 No Comments

Le Petit Analyste vous présente aujourd’hui le Market Risk & Treasury. Excellente lecture !

Bonjour et merci d’avoir accepté l’interview ! Quel est votre parcours ?

Après un baccalauréat scientifique, j’ai intégré une classe préparatoire PCSI/PC avant de me diriger en école de commerce, à SKEMA Business School. Dans le cadre de mon cursus, j’ai passé 2 années aux Etats-Unis sur le campus de Raleigh et me suis spécialisé en finance de marché en suivant le MSc Financial Markets and Investment (FMI).

J’ai ensuite effectué plusieurs stages en finance, aussi bien en banque qu’en Corporate. J’ai fait mon dernier stage dans un grand groupe français en trésorerie back et middle office. Cette expérience a confirmé mon intérêt pour la finance de marché. J’ai ainsi débuté ma carrière en audit chez EY avant de rejoindre de nouveau ce groupe en tant que Gestionnaire de Risques de Marché et Trésorerie.

Présentation du Market Risk & Treasury

En quoi consiste ton métier ?

L’une de nos missions est de gérer le risque de change et la couverture en devises étrangères (autre que l’Euro) des différentes entités du groupe en fonction de leurs budgets et de notre politique de couverture (hedging). Cette gestion inclut la valorisation des instruments financiers ainsi que de nombreuses notes de suivi afin d’analyser les risques inhérents à nos expositions et placements.

Au sein de notre équipe, nous avons une position transverse car nous sommes au contact des différentes entités du groupe ainsi que des contreparties, notamment bancaires, dans le cadre des financements et des aspects liés à la trésorerie et au risque de change.

Dans quels types d’entités est-il possible d’exercer ce métier ?

La Trésorerie est une activité présente dans tous les groupes. Le quotidien peut être toutefois différent selon la nature de l’activité. Dans mon entreprise, nous gérons principalement les risques de taux et de change. D’autres entreprises auront toutefois à prendre également en compte le risque de couverture lié aux matières premières.

Quels produits manipulez-vous au quotidien ?

Tout dépend du type de couverture que nous mettons en place. Pour les risques de change, nous avons recours aux spots, swaps et options. C’est assez varié et tout dépendra de notre objectif de couverture et du type de devise.

Il faut savoir que tout cela répond à des normes comptables IFRS. Nous sommes audités régulièrement. Nous ne pouvons pas utiliser n’importe quel produit quelle que soit la situation.

Travaillez-vous avec les banques ?

Effectivement, nos Traders sont en lien avec les banques et nous traitons l’ensemble de nos produits financiers avec des contreparties bancaires. De plus, dans la gestion quotidienne de la trésorerie dont nous avons la responsabilité, nous échangeons quotidiennement avec différentes banques.

Intégrer le milieu

Quelles expériences sont recherchées pour effectuer un stage ou un premier travail dans ce milieu ?

En termes d’expérience, l’audit est bien reconnu. En effet, j’avais vu à l’époque sur LinkedIn qu’un bon nombre de personnes exerçant le métier que je visais était passé par un cabinet d’audit membre du Big 4. C’est d’ailleurs pour ça que j’ai souhaité débuter ma carrière en tant qu’auditeur financier.

Quelles sont les notions à connaître pour un entretien ?

Il est toujours intéressant d’avoir en tête un ordre d’idée du cours des principales devises ainsi que les niveaux des taux directeurs des principales banques centrales (Fed, BCE, BoJ). Il faut bien sûr également maîtriser les produits financiers de base, à savoir spot, swap et options (call, put, barrières). Il faut comprendre leur fonctionnement et comprendre les cash-flows/payoffs.

Des connaissances en finance de marchés sont-elles nécessaires ?

Ma formation était orientée finance de marché mais je n’avais jamais fait de stage en salle de marché en tant qu’assistant Sales ou Trader par exemple. Il n’est donc pas indispensable d’avoir des connaissances poussées en finance de marché mais c’est un avantage.

Le quotidien en Market Risk & Treasury

Quels sont les principales missions d’un département Market Risk & Treasury ?

Nous sommes en charge de la gestion des couvertures de change ainsi que de l’analyse des budgets déclarés. Il faut savoir être réactif car selon la situation, ces budgets peuvent varier comme on a pu le voir en 2020 avec la pandémie relative au Covid …

Nous nous occupons aussi de la mise en place des couvertures de taux lors d’opérations de financement, des émissions obligataires ou des billets de trésorerie.

A la fin de chaque mois, il y a la clôture comptable. Il faut figer et valoriser toutes les opérations en portefeuille. Nous devons aussi régulièrement rédiger des notes permettant de suivre différents indicateurs. Ces notes sont par exemple relatives à la gestion des risques, aux acquisitions ou à la liquidité et sont à destination du management et des services concernés.

A quoi peut ressembler le quotidien d’un stagiaire ?

Le stagiaire s’occupera du back-office et du middle-office qui seront ses principales missions, il doit maitriser ces différents process avant de s’attaquer à d’autres sujets. Il va contrôler les opérations de change, en s’assurant que les opérations réalisées ont une raison d’exister et sont correctement saisies dans notre outil de trésorerie.

J’ai tendance à dire aux stagiaires que ce sont eux qui vont modeler le stage selon leurs appétences. Certains seront plus intéressés par la finance de marché et vont donc travailler sur les valorisations, utiliser Bloomberg et être en relation directe avec le Front Office. A l’inverse, d’autres seront plus enclin à contacter les différentes entités du groupe pour les interroger sur les budgets et les différentes problématiques sous-jacentes.

Quels outils utilisez-vous au quotidien ?

Notre système de trésorerie s’appelle Diapason. C’est un système assez connu et utilisé par de nombreuses entreprises du CAC40. Nous travaillons aussi sur Bloomberg, TRAX et MS Office. Nous utilisons que très rarement PowerPoint.

La maîtrise de VBA n’est pas un prérequis mais une très bonne maitrise d’Excel est indispensable.

Avec quelles autres équipes interagissez-vous, que ce soit en interne ou en dehors ?

Au sein de notre service, nos interlocuteurs sont les équipes de Corporate Finance qui vont par exemple gérer les émissions obligataires. Nous traitons également avec le Front Office qui s’occupe des opérations sur le marché. Nous échangeons tous les jours avec eux.

En externe, principalement avec les banques et les auditeurs et de manière ponctuelle avec différents intervenants lors d’acquisitions ou de projets particuliers.

Quels sont les grades dans une équipe ?

Contrairement à la banque ou à l’audit, il n’y a pas de grade. L’évolution se fait plus en fonction des postes qui se libèrent et des envies d’évolutions de chacun. Nous travaillons d’ailleurs de manière autonome tout en étant polyvalents sur les sujets liés à un service de trésorerie.

Quels sont les horaires au quotidien ?

Une journée normale commence vers 9h et finit entre 18h30 et 19h. Cela varie bien sûr en fonction de l’activité. Les journées peuvent s’allonger pendant les périodes de clôtures comptables par exemple.

Quel a été l’impact de la pandémie sur votre activité ?

La pandémie a bien sûr impacté l’activité de l’entreprise mais notre groupe a fait preuve d’une bonne capacité de résistance dans un environnement économique fortement perturbé par la crise sanitaire. Les chiffres ont d’ailleurs été publiés et la baisse a été moins sévère que prévue. Les différentes entités du groupe ont dû modifier leurs budgets et nous avons ajusté leurs couvertures de change.

L’activité propre à notre service n’a donc pas ralenti puisqu’il a fallu s’adapter aux différents changements et enjeux durant toute l’année 2020.

L’après Market Risk & Treasury

Quels sont les débouchés ?

Comme on travaille sur de nombreux sujets transverses, les possibilités sont multiples. Certains anciens collègues sont partis en front, en middle, en contrôle de gestion ou encore en management de projets SI.

Qu’aimes-tu dans ton métier ?

J’aime bien la position centrale de mon équipe. Nous échangeons avec les banques et d’autres équipes en interne. La taille du groupe ainsi que sa diversité permettent d’aborder un large éventail de projets notamment dans le cadre du change ou des acquisitions et c’est ce qui me plaît réellement. J’ai préféré rejoindre le service Corporate plutôt qu’une banque ou un cabinet d’audit car je trouve qu’il est plus simple de comprendre ou de saisir les enjeux des opérations au quotidien en les reliant directement à notre activité économique.

Mon quotidien évolue également en fonction de l’actualité mondiale. Il faut être réactif, c’est passionnant et excitant !

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

A propos

A propos

Le Petit Analyste

Bienvenue sur le site du Petit Analyste. Interviews de professionnels de la finance, présentations de formations ou encore conseils pour les Summer Internships, tout ce qu'il faut savoir pour réussir sa carrière en finance.

Les Réseaux Sociaux

×