Demain, réveil à 7h30, direction le 8ème arrondissement ou la Défense et Montrouge pour les moins chanceux. Vous êtes au point niveau technique et connaissez par cœur les valeurs de l’entreprise. Vous êtes habillé comme une couverture GQ grâce à cet article.

Mais comment se comporter en entreprise pour maximiser vos chances de conversion en CDI ?

C’est le moment d’introduire quelques personnages de votre nouvelle équipe. Nous avons :

  • Gérard, votre tuteur, VP. Il est là depuis 15 ans, vous êtes son 253ème stagiaire. Il ne souviendra pas de vous le lendemain de votre départ. Vous a recruté parce que “vous supportez l’OM, comme lui. Vous ne pouvez pas être un mauvais gars”.
  • Roger, l’ami de Gérard, VP également. Dans l’équipe depuis 2 ans. Officiellement, il avait quitté son ancien job pour “de nouveaux challenges”. Officieusement, il se serait fait licencier à cause de remarques sexistes. Aime les blagues un peu lourdes et les rires gras autour de la machine à café.
  • Bertrand, l’analyste. Il est dans l’équipe depuis 1 an. 12 ans d’expérience dont 11 en stage. Il est sympa, toujours prêt à aider, travaille 80h par semaine, a des cernes, est fatigué et semble sur le point de faire un burn-out à tout moment. Mais à part ça, il est épanoui.

Le stagiaire pose des questions …

A peine arrivé, Gérard vous fait son discours de bienvenue et vous explique tous les deals sur lesquels il a travaillé depuis 15 ans. 20 minutes de monologue, vous ne comprenez pas grand-chose. Assis à votre bureau, vous commencez à poser vos affaires tranquillement. Bertrand arrive, vous parle de ses derniers dossiers et repart pour ne pas être en retard à son call. Vous ne comprenez rien mais ce n’est pas grave, c’est votre premier jour.

Grosse erreur. Vous devez toujours poser des questions, sans relâche. Vous devez en apprendre un maximum. Pourquoi propose-t-on cela au client, pourquoi le modèle réagit comme ça, pourquoi je suis si peu payé alors que je bosse 80h par semaine, quels sont les process dans la banque etc. N’hésitez pas à demander des éclaircissements si vous n’avez pas compris les explications. Rien de pire que de dire “oui parfait je m’en occupe” et revenir deux heures après en se rendant compte que l’on n’a rien compris.

… mais pas trop non plus

Attention, il y a question et question. Si vous travaillez sur un dossier et que vous ne comprenez pas tout, ne venez pas directement voir la personne au bout de 10 minutes. Cherchez d’abord de votre côté en utilisant Internet si c’est possible. Regardez également les dossiers similaires. Inspirez-vous d’eux et utilisez la même approche. Si vous bloquez, vous pouvez également demander à votre co-stagiaire (s’il est plus ancien que vous) ou à un analyste de vous expliquer la démarche à suivre.

C’est bien plus professionnel de dire à Gérard “j’ai avancé sur ton dossier, j’ai parlé à Bertrand qui m’a conseillé de m’inspirer de tel dossier. Je suis donc parti de l’ancien template, j’ai rempli tout ce que je pouvais, j’ai quelques questions, dis-moi quand on peut en parler”.

A l’inverse, vous risquez de voir la déception dans les yeux de Gérard si vous revenez au bout de 10 minutes avec un simple “je n’ai pas réussi, tu m’expliques ? Mais après mon café, il est 16h là”

Le stagiaire sait prioriser

Il est 11h, Gérard s’approche de votre bureau, il aimerait bien que vous l’aidiez sur un projet important. Il doit rencontrer le client demain après-midi et aimerait voir un premier jet d’ici 18h. C’est jouable. 14h, vous avancez bien et vous devriez être à temps. 15h, Roger (l’autre VP, il faut suivre) commence à vous parler d’un autre projet important. Le deal du mois, deadline après demain, ça va vous prendre du temps. Il risque d’avoir un conflit avec l’autre projet.

Ce n’est pas à vous de décider de ce qui est important ou pas. Si vous sentez que vous ne pourrez pas respecter les deadlines de Gérard et de Roger, prévenez-les. Rien de pire que de rendre deux torchons.

Le stagiaire est honnête

Vous avez parlé de la situation à Gérard et Roger. Ce dernier décide finalement de mettre Bertrand sur le coup. Il n’est que sur 11 deals après tout. Vous pouvez donc vous concentrer sur la mission de Gérard. 17h, vous lui rendez un premier brouillon. Ce n’est pas trop mal mais il souhaite rajouter d’autres parties dans la présentation. C’est parti pour une nuit de folie. 20h, c’est plus rapide que prévu, vous avez bientôt fini. Vous relisez une dernière fois et constatez qu’un chiffre est bizarre. Il ne colle pas avec les autres résultats. Vous êtes tenté de faire comme si de rien n’était, envoyer le document à Gérard, filer discrètement et rejoindre vos amis autour d’une bonne bière.

Grossière erreur. Ne faites jamais ça (je ne parle pas de boire des bières). Si un chiffre vous parait faux, 50% de chance qu’il le soit. Surlignez-le et parlez-en après. Ne faites surtout pas l’erreur de croire que personne ne remarquera l’incohérence. Vos collègues auront plus de recul que vous sur votre travail. Ils mettront quelques minutes avant de repérer l’erreur.

Le stagiaire est proactif

4 mois que vous êtes en stage. Vous faites du bon travail mais on vous a fait comprendre qu’ils ne vous recruteront pas. Pas de regret, le café est mauvais, vous irez ailleurs. Vous avez envoyé deux trois CVs à gauche à droite. Goldman Sachs, Morgan Stanley, JP Morgan, ils vous rappellent tous (cette histoire est bien fictive). Il faut donc demander à Gérard si vous pouvez vous absenter une journée entière.

Prévenez assez en avance les gens avec qui vous travaillez pour qu’ils puissent s’organiser. Une fois que vous posez votre journée, n’oubliez pas de leur rappeler régulièrement que vous ne serez pas là pendant une matinée. A vous de prendre les dispositions nécessaires, ce n’est pas à eux de se souvenir que vous avez posé une journée il y a trois semaines.

Le stagiaire note tout

Vous avez pu poser votre journée, direction Londres pour vos entretiens.  Vous relisez votre CV dans l’Eurostar (ou le bus pour les plus pauvres). Horreur, vous vous souvenez vaguement d’une des missions mentionnées dans votre CV. C’était il y a 4 mois déjà, impossible de vous rappeler des détails. €200m d’EBITDA ? €150m ? Aucune idée.

Prenez des notes sur les deals que vous souhaitez évoquer en entretien. Notez les données financières clés (chiffre d’affaire, EBITDA, EV, leverage, market cap … ), explication de la situation, problématique et solution proposée. Cela vous permettra d’orienter la discussion à votre avantage et d’éviter de devoir analyser les marges d’une entreprise fictive opérant dans le secteur des colles à carrelage en Slovénie.

Le stagiaire est flexible

Première semaine, vous arrivez tous les jours à 8h30 histoire de vous faire bien voir. Vous attendez sagement 1h à contempler votre fond d’écran vu que personne n’est là pour vous staffer. Vous pensez bien faire puisque vous aviez lu sur internet qu’un stagiaire doit être le premier arrivé et le dernier parti.

Soyez flexible. Bossez dur quand il le faut et partez plus tôt après vous être assuré que vous êtes à jour dans vos dossiers. Regardez aussi comment se comporte l’équipe. S’ils prennent une heure de pause à la cantine et partent à 19h, ne déjeunez pas seul à votre bureau pour finir à 22h. Les tire-au-flanc ne sont pas bien vus mais les gars et filles étranges ne sont pas forcément plus appréciés.

Autre point important, si vous avez un rendez-vous quelconque le soir et que vous sentez que ça va être compliqué vu votre charge de travail, annulez-le. Rien de pire que d’avoir le cul entre deux chaises. Vous serez en retard pour votre rendez-vous et vous rendrez un torchon. Le travail avant tout.

Le stagiaire est un être sociable

Jeudi soir, Bertrand vient à votre bureau pour savoir si vous voulez prendre un verre avec Roger. Vous hésitez. Vous comptiez partir dans trente minutes et passer la soirée sur Netflix.

C’est sûrement un des points les plus importants. Soyez agréable, soyez souriant, mangez avec votre équipe et prenez un verre avec eux quand l’occasion se présente (évitez de finir ivre à 19h, c’est gênant pour tout le monde). On ne vous recrutera pas uniquement à cause de votre maîtrise des =somme() et de vos choix de couleurs dans PowerPoint. La banque est un métier relationnel avant tout. Les journées sont également longues, donc autant travailler avec quelqu’un de sympathique plutôt qu’une personne qui va vous parler de calcul de FCF à 23h.

Le stagiaire est organisé

Vendredi. Vous avez posé la journée, histoire de partir en week-end à Prague avec les amis. Gérard veut jeter un coup d’œil à votre travail. Il ouvre le dossier sur le serveur. Horreur, c’est un énorme bordel. Des fichiers PowerPoint dans le même dossier que les fichiers Excel, les V1 plus vieilles que les V3, des V1F, V2FF, V3F qui ne correspondent à rien, les fichiers envoyés par le client qui ne sont pas sauvegardés…

Soyez organisé ! Triez vos fichiers de manière logique. L’arborescence des dossiers doit également être facile à comprendre : les fichiers Powerpoint d’un côté, les fichiers Excel de l’autre, les documents de l’entreprise dans un dossier à part etc. Ça vous fera gagner un temps précieux en plus de vous procurer une certaine satisfaction si vous êtes maniaque.

Le stagiaire est humble

Vous venez de sortir de votre prépa top 3, d’intégrer une école de commerce top 2 et êtes major de promo. Vous espérez secrètement que les autres stagiaires vous admirent vu votre pedigree. 

Rappelez-vous, vous n’êtes pas grand-chose pour l’instant. Aussi intelligent que vous soyez, faites preuve d’humilité. Ne prenez pas les gens de haut. Ce n’est pas parce que vos collègues ou vos co-stagiaires ont fait une école moins bonne que vous qu’ils sont bêtes à manger du foin.  Vous pourriez avoir de (grosses) surprises. Dites-vous que s’ils sont dans la même équipe que vous, c’est qu’il y a bien une raison.

 

About the Author

Related Posts

Le Petit Analyste vous amène aujourd’hui au cœur de la banque privée, ou private banking. Très bonne...

Le Petit Analyste vous fait découvrir aujourd’hui le monde de l’Inspection Générale de la BPCE. Très...

Vous venez d’arriver à la fac ou en école et vous aimeriez mieux connaître les marchés financiers ?...

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.